WikiTractatus

/le poème dont tu es le héros
[?]

métaphore

La métaphore est un type de métamorphose, un opérateur de transformation du sujet par la transformation perceptive du monde.

L’humain se sert des structures extérieures (étoiles, soleil, animaux…) pour structurer ses propres idées, en les rapprochant les unes des autres. À l’aide du monde, il dessine des analogies.

L’analogie dont tu fais part à autrui, par le moyen de l’image ou de la parole, est un moyen de cohabitation. Metaphoroi désigne dans la Poétique d’Aristote le transport en commun du sens. Nous chevauchons les choses vers d’autres choses, espèces, genres.

Mais le cavalier peut devenir la monture. Et l’outil la raison d’être, et la source de l’action. La métaphore possède la sale tendance à se substituer à ceux qui en font usage. Ils ne cohabitent plus. Ils envoient la métaphore à leur place.

Les adultes tètent souvent la métaphore comme des bébés qui ne savent pas encore se nourrir du monde et de ses choses. Pour les enfants d’Abraham, la métaphore elle-​même constitue un sujet. Elle est autonome.

Le sens de la métaphore se transforme alors même que tu le dévoiles. Le là-​bas devenant ici n’est jamais tout à fait le même que là-​bas. La métaphore vit. Sa nourriture est ton itinéraire. L’objet transitionnel donne sans cesse naissance à son propre enfant.

Soutenir ce projet : acheter le .

Publié sous licence Creative Commons BY, NC, ND
Pour faire référence à ceci:
, « métaphore » in Wikitractatus, .
Contact | abonnement par e-mail | RSS