WikiTractatus

/le poème dont tu es le héros
[?]

reconnaissance

La reconnaissance de l’autre sera conquise par la reconnaissance de l’autre. Tu crées ta place dans le monde de l’autre lorsque tu le vois, c’est-à-dire lorsque tu prends le temps de le voir vraiment. Tu prédis alors ses gestes, tu enchaînes sur son récit et il écoute le tien. Vous formez, pour un temps, non pas un seul récit, mais un récit imbriqué — et vous en êtes heureux. C’est ça, être reconnu.

Il appartient à la nature du géniteur de faire le premier pas de l’écoute: le géniteur est l’initiateur de la reconnaissance. Le géniteur qui ne parvient pas à se constituer en sujet dans le monde de l’enfant cherchera à se constituer en objet puissant dans le cosmos. Il sera en s’affirmant. Il s’accaparera les signes extérieurs de pouvoir, c’est-à-dire des choses censées lui assurer une place centrale dans un réseau de pouvoir. Ayant inséré l’autre dans son cosmos, et accaparant toute son attention, il a l’impression d’être reconnu.

Cette perversion du désir de reconnaissance, en désir du pouvoir, entraine la mutation du monde entier en cosmos, et le dépérissement du cosmos lui-​même, sa mutation en guerre.

Soutenir ce projet : acheter le .

Publié sous licence Creative Commons BY, NC, ND
Pour faire référence à ceci:
, « reconnaissance » in Wikitractatus, .
Contact | abonnement par e-mail | RSS