WikiTractatus

/le poème dont tu es le héros
[?]

sommeil

Les vivants touchent la mort chaque fois qu’ils dorment.

La mort te dit: vingt ans d’insomnie sont la preuve pour moi que tu ne m’aimes pas.

Le sommeil énerve le pouvoir car il t’en soustrait. Mais il t’expose aussi au pouvoir, car rien n’est plus facile que de réveiller un humain, et, dans sa première confusion, lui imposer un mot d’ordre.

L’éveil prolonge le rêve.

Soutenir ce projet : acheter le .

Publié sous licence Creative Commons BY, NC, ND
Pour faire référence à ceci:
, « sommeil » in Wikitractatus, .
Contact | abonnement par e-mail | RSS