WikiTractatus

/le poème dont tu es le héros
[?]

temps

Le temps est une preuve. La seule qui soit.

Le temps écoulé de la façon dont il s’est écoulé pour toi est le seul bien que tu possèdes. Le bien que personne ne pourra te prendre.

Pour Kant, le temps est une catégorie de l’aperception. C’est surtout, je crois, une catégorie de l’attente.

Un horizon de l’espoir.

Le couperet de l’inquiétude.

– Car étranglée est la raillerie de la quatrième dimension, qui nous mesure et coupe en quatre.

Ainsi l’écrit Ivan Diviš en 1967.

Si tu penses comprendre le temps, tu ne comprends que son passé.

Le temps n’avance pas de son propre gré, c’est toi qui l’ouvres de tes mains comme un puits des possibles.

Il y a un temps hors du Livre d’heures et de l’horloge, comme il y a un espace hors de la carte.

Comme l’espace, le temps s’écoule sur ton corps et l’use. Mais il te laisse sentir, si tu le laisses, la manière dont il s’écoule. S’il file parfois, il tournoie aussi sur place, tellement que tu sens l’odeur du passé.

Soutenir ce projet : acheter le .

Publié sous licence Creative Commons BY, NC, ND
Pour faire référence à ceci:
, « temps » in Wikitractatus, .
Contact | abonnement par e-mail | RSS