WikiTractatus

/le poème dont tu es le héros
[?]

veines

« Le taoïsme enseigne qu’un souffle cosmique, le qi, irradie dans toute la Chine à partir de la chaîne montagneuse du Kunlun, circulant le long de lignes de force comparables aux veines qui irriguent le corps humain ».

Je ne sais pas pour le qi, mais j’entends ta voix me rappeler au centre, et je viens. Attends juste le temps, pour moi, d’y rattacher ces quelques veines, que je creuse, chaque jour, dans la matière homogène du monde. Car il ne faut pas que nos cœurs battent à vide.

Soutenir ce projet : acheter le .

Publié sous licence Creative Commons BY, NC, ND
Pour faire référence à ceci:
, « veines » in Wikitractatus, .
Contact | abonnement par e-mail | RSS