WikiTractatus

/le poème dont tu es le héros
[?]

vertige

La tâche quotidienne de chacun, dit Bauchau, est d’inventer un sens au vertige et un futur à sa folie. D’exister à l’épreuve de l’impossible.

Le vertige est l’arche de la philosophie. Cela peut effrayer.

Au lieu de confesser son vertige, Augustin d’Hippone dénonce le contemplateur du paysage: « Les hommes s’en vont admirer les cimes des montagnes, les vagues de la mer, le vastes cours des fleuves, les circuits de l’Océan, les révolutions des astres, et ils se délaissent eux-​mêmes ».

Mais quoi de plus vertigineux que le soi ?

Soutenir ce projet : acheter le .

Publié sous licence Creative Commons BY, NC, ND
Pour faire référence à ceci:
, « vertige » in Wikitractatus, .
Contact | abonnement par e-mail | RSS