WikiTractatus

/poésie analytique
[?]

effecteur

Dans son Summa Technologiae, Stanisław Lem propose une classification des effecteurs d’une perspicacité que je retrouve rarement dans les livres récents sur le sujet des intelligences artificielles et des systèmes autopoïètiques : 

1. Outils simples et complexes sans lien rétroaction avec l’environnement

2. Effecteurs agissant en rétroaction avec leur environnement, mais astreints à demeurer eux-mêmes (animaux et humains individuels) 

3. Effecteurs libres de modifier leur propre structure en rétroaction avec l’environnement, mais astreints à un substrat matériel spécifique (entités biologiques à l’échelle de l’évolution de l’espèce)

4. Effecteurs libres de choisir la matière dans laquelle ils s’incarnent, mais astreints aux matières existantes dans l’univers.

5. Effecteurs libres de créer des matières nouvelles, et de s’en servir comme substrat de leur incarnation.

Pour les cinq premiers niveaux de cette classification, Lem se base sur les travaux de Pierre de Latil, théoricien traité en « vulgarisateur » oublié de la francophonie, dont l’ »Introduction à la cybernétique » n’en fut pas moins traduite deux fois en anglais avec une préface d’Isaac Asimov. 

Nous retrouvons aujourd’hui l’idée d’effecteur dans la figure des acteurs.

.

Suivre @wikitractatus sur Mastodon

Reddit Twitter
Publié sous licence Creative Commons BY, NC, ND
Pour faire référence à ceci:
, « effecteur » in Wikitractatus, .
Contact | abonnement par e-mail | RSS