WikiTractatus

/le poème dont tu es le héros
[?]

bouche

Lorsque l’humain mange de la viande, sa bouche se prolonge dans la bouche de l’animal. Il intègre l’animal dans le processus de son propre corps. Tu gobes des armées de bactéries dès ta plus tendre enfance. Tu assimiles. Tu incorpores. Tu deviens général de ta flore intestinale.

Des bouches béent partout dans les rues de la ville. Des bouches des immeubles. Des bouches dans l’obscurité des caves et des combles. Des bouches qui marchent, qui parlent, qui s’allongent. Des bouches qui te tirent la gueule. Des bouches qui s’embrassent. Des bouches qui s’imbriquent.

Les Touaregs cachent leur bouche par un tissu, car ils la considèrent comme un organe obscène.

Soutenir ce projet : acheter le .

Publié sous licence Creative Commons BY, NC, ND
Pour faire référence à ceci:
, « bouche » in Wikitractatus, .
Contact | abonnement par e-mail | RSS