WikiTractatus

/l’azoth numérique
[?]

barbare

On a dit du barbare qu’il parle par borborygmes, qu’il pue et qu’il mange des enfants. L’idée de barbare, c’est la transformation de l’autre en nuisance. Une manière particulière de gérer l’altérité.

— Le barbare est celui qui se croît assiégé de barbares, dit Claude Lévi-Strauss. 

— Mais il faut appeler civilisés ceux dont le collectif est entouré d’ennemis, ajoute Bruno Latour. 

Il y a une différence radicale entre barbare et ennemi. L’ennemi parle. 

Soutenir ce projet : acheter le .

Publié sous licence Creative Commons BY, NC, ND
Pour faire référence à ceci:
, « barbare » in Wikitractatus, .
Contact | abonnement par e-mail | RSS