WikiTractatus

/le poème dont tu es le héros
[?]

souffle

Le souffle c’est ce qui importe, mon emporté!

Les mots qu’il emporte de ta bouche sont des épiphénomènes de ton être.

C’est ton souffle qui conquiert le monde.

Ton souffle juste se trouve dans le calme intérieur. Tu n’es coupable de rien. Libère le !


Car lorsqu’un humain manque de souffle, il s’arrête car il n’arrive plus à avancer. Lorsque nous disons qu’un film manque de souffle, nous entendons qu’il nous a laissé en cours de route, car nous n’avons pas été entraînés par son récit. Nous arrêtons de lire un livre qui manque de souffle. Si nous pensons que l’Europe s’essouffle, ce qui la poussait d’aller de l’avant n’est plus, elle veut en « rester là », ce qui, pour un corps politique comme pour un couple, signifie la rupture.

Le « souffle » est si important que les religions désignent par ce terme le principe qui anime leur cosmos. L’atman, dans les religions de l’Inde; Yahve, dans les religions sémites. Même aujourd’hui, un terme comme « psychique » renvoie au souffle (psyché).

Lorsque le souffle est rythmé, modulé, et qu’il porte un message, il devient parole. Le souffle subsiste en elle dans la mesure où chaque mot reste aussi une onomatopée.

Un texte n’est que de la parole transcrite : un souffle que tu conserves, et dont tu te sers le moment venu pour réanimer des idées. Tu conserves le souffle de la parole pour garder les idées en vie.

Soutenir ce projet : acheter le .

Publié sous licence Creative Commons BY, NC, ND
Pour faire référence à ceci:
, « souffle » in Wikitractatus, .
Contact | abonnement par e-mail | RSS